Les circonstances du drame qui s’est joué à La Bastide Clairence (Pays Basque) ce samedi matin restent encore très flous. Quatre jours après le double meurtre du couple Ewa et Pascal Rouxel, les gendarmes d’Hasparren et de la Section de recherches de Pau n’ont pas réussi à connaître le déroulement des faits, qui ont conduit à la mort des deux parents.

Seule certitude : les déclarations des deux frères, âgés de 27 et 23 ans, présentent des divergences. C’est sans doute ce qui a conduit à leur mise en examen pour « assassinat », avant d’être écroués ce lundi 22 février 2016.

Selon les premières investigations, une dispute aurait éclaté lors d’un repas familial samedi à la mi-journée. Quand le jeune frère Kévin arrive à la gendarmerie d’Hasparren, il est blessé à la jambe par un ou des tirs de pistolet, au mollet et à la cuisse. Il déclare avoir tiré sur son père, après que ce dernier ait tiré sur sa mère. Dans la maison familial, le père est retrouvé agonisant, après avoir été touché par trois balles au thorax, au crâne et dans la région lombaire. La mère est morte, touchée par une balle au thorax.

L’enquête se poursuit dans le petit village de La Bastide Clairence, situé à mi-chemin entre Orthez et Bayonne, pour connaître la vérité sur ce drame familial.