Iñigo Urkullu, président du Gouvernement basque et actuel président du Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT) Eurorégion Aquitaine-Euskadi, transmettra la présidence de l’assemblée de l’Eurorégion à Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, ce vendredi 18 mars 2016 à Vitoria-Gasteiz (Espagne).

L’après-midi de travail débutera par l’assemblée de l’Eurorégion Aquitaine-Euskadi. Elle sera ainsi marquée par plusieurs temps forts : les orientations budgétaires 2016 et la modification des textes fondateurs du GECT autorisant l’adhésion de la Navarre, mais aussi la transmission de la présidence de l’Eurorégion à Alain Rousset pour une durée de deux ans.

En outre, après 4 ans de fonctionnement, l’Eurorégion Aquitaine-Euskadi fait maintenant face à un nouveau défi : celui de la consolidation des politiques développées depuis l’adoption du plan stratégique 2014-2020, mais aussi celui de son évolution vers une nouvelle géographie, au Nord avec la fusion avec les deux ex-Régions Limousin et Poitou-Charentes, et au Sud avec la prochaine adhésion de la Navarre.

Il s’agira en effet d’une année marquée par un grand défi territorial : l’Eurorégion devrait ainsi, au cours de l’année 2016, compter près de 9 millions d’habitants au sein d’un espace de plus de 100 000 km², soit 2% de l’Union Européenne.